Boxes et combat : l'entraînement pratique des arts martiaux
pour acquérir l'expérience du combat dans toutes les distances

50% de filles dans les cours de boxe



D'abord on décide d'essayer un cours de boxe, puis un deuxième pour le plaisir, puis on en vient à s'entraîner sérieusement 2 ou 3 fois par semaine. Juste pour savoir ce que l'on vaut. On se sent un peu mieux chaque jour, on progresse, le corps s'adapte et lorsque ce qui nous épuisait hier n'est plus qu'un échauffement, on fini par monter sur le ring pour un petit round avec un autre élève. Le jeu peut enfin commencer. C'est irrésistible, il faut que ça se fasse et on ne le regrette jamais.

Pratiquez tous les sports de combat à volonté dans le Cursus Combat ou le Cursus illimité.
Essayez : vous serez fiers de vous
C'est du sport. Il y a des règles. En dehors des compétitions, les risques de se faire mal sont limités. 

Les coups de pieds les plus spectaculaires viennent de la Capoeira et du Taekwondo



Le Full Contact est né du Karaté, la Boxe Thaï du Muay Boran et le Sanda du Kung Fu. Comme son nom l'indique, le MMA (Mixed Martial Arts) puise quant à lui sa source dans tous les arts martiaux.
Contrairement aux arts martiaux, l'objectif d'un sport de combat n'est pas de tuer l'adversaire mais de le vaincre lors d'un duel organisé dans le respect des règles propres à la discipline. L'adversaire sportif n'est pas un ennemi mais un partenaire. Quelle que soit la violence du combat sportif, l'entraînement et les règles permettent de limiter les atteintes à l'intégrité physique de chaque combattant.
Les règles du combat peuvent varier fortement d'un sport à l'autre. Lors d'un combat de boxe anglaise, les boxeurs n'utilisent que les coups de poings. En boxe française, les coups de pieds sont autorisés. En MMA free fight, il est même possible de frapper un adversaire au visage lorsqu'il est au sol. L'entraînement et les techniques de combat sont donc spécifiques à chaque discipline.

La boxe c'est 50% de condition physique, 50% de technique et il n'est pas forcément nécessaire de monter sur le ring pour pratiquer. Au Kajyn Paris, certaines sections comme le Kick Boxing, le Full Contact ou le Grand Style Boxing comptent parfois plus de 50% de pratiquantes et pour celles qui préfèrent vraiment rester entre filles, il y a le Lady Boxing ou le Cardio Boxing. L'enseignement des boxes concerne les femmes autant que les hommes et il n'est pas nécessaire de prendre de coups pour obtenir des résultats. Evidemment, pour les compétiteurs de haut niveau, l'enseignement est nécessairement plus proche de la réalité du combat sportif, mais les deux populations cohabitent parfaitement et s'enrichissent l'une l'autre.

La boxe éducative pour les jeunes à partir de 8 ans
La boxe est un sport parfaitement sécurisé pour les enfants qui peuvent pratiquer la boxe française de 8 à 16 ans, la boxe anglaise de 9 à 16 ans et le kick boxing à partir de 12 ans.