Cuong Nhu avec Marilyn Tasso

[ CNU ] Cuong-Nhu à partir de 15 ans avec Marilyn Tasso

Qu'est ce que le Cuong-Nhu ?

Dans un cadre ludique et convivial, le Cuong-Nhu (prononcé Kung New) est un art martial vietnamien qui, au confluent de 7 arts martiaux (Karaté, Vovinam, Wing Chun, Boxe, Judo, Tai Chi Chuan et Aikido), vise le renforcement physique et l’épanouissement personnel de ses pratiquants. Le Cuong-Nhu (étymologiquement « Cuong » = Dur et « Nhu » = Doux) tisse le lien entre un style dur associé à des techniques de karaté, de combat, d’armes et d’auto-défense et un style plus souple recyclant l’énergie des partenaires. Cette harmonie et complémentarité entre les deux styles confèrent à l’art martial une grande efficacité et un caractère hautement esthétique. Art martial pluridisciplinaire, le Cuong-Nhu est capable de satisfaire et de s’adapter à un très large public.

Histoire

Le Cuong-Nhu fut fondé en 1965 dans la ville de Hue, Vietnam, par le Grand Maître Ngo Dong. Dans le contexte de la guerre, le Cuong-Nhu visait alors la protection des populations civiles ainsi que le renforcement physique et morale de ses pratiquants. Vers la fin de la guerre, le Cuong-Nhu s’est exporté puis développé aux Etats-Unis où l’art martial a su combler ses pratiquants par sa diversité technique, son programme adéquat à tout type de public et par la richesse de ses rencontres. Aujourd’hui, Grand Maître Quynh Ngo succède à son père Grand Maître Ngo Dong à la direction du « Cuong Nhu Martial Arts ».

Ethique et philosophie

La sagesse et la discipline sont pour l’esprit ce qu’est l’endurance pour le corps : les clés de la réussite dans le cadre de la pratique des arts martiaux. Le Cuong-Nhu repose sur un socle philosophique solide et varié. Dans les grandes lignes, le Cuong-Nhu pourrait être résumé sur le principe des 3 O :

  • Open Mind (Ouverture d’esprit). L’acte de “vider son verre” est l’étape préalable à la compréhension et à l’apprentissage. En d’autres termes, le fait d’éloigner certaines idées préconçues permet d’accueillir positivement de nouvelles idées
  • Open Heart (Coeur ouvert). La sensibilité peut ne pas être passive (comme le fait de se laisser blesser par des émotions négatives), mais plutôt active en adoptant une attitude compréhensive, empathique et bienveillante envers autrui.
  • Open Arms (bras ouvert): Développer le besoin d’agir et de réagir. Mettre en œuvre tout ce que l’esprit et le cœur possèdent au service de la réussite. Les rêves et les visions d’aujourd’hui sont les réussites de demain.

L’enseignement

Chaque cours se structure autour des grands axes suivants :

  1. Un échauffement : mise en condition physique progressive visant le développement de l’endurance, de la puissance et de la vitesse de frappe ainsi que de l’explosivité.
  2. Techniques de combat : le volet combat intègre l’apprentissage des déplacements, des attaques, des moyens de riposter et de contrer ainsi que le contrôle et la précision de frappe.
  3. Apprentissage technique des attaques de membres supérieures et inférieures, des blocages et des katas.
  4. Exercices d’auto-défense dans le respect de la règlementation française regroupant l’aspect théorique et technique. La grande majorité des situations potentiellement conflictuelles peuvent être évitée. Dans une situation extrême, la défense face à une attaque violente et injustifiée doit être nécessaire et proportionnée.
  5. Création de démonstrations personnelles. Les élèves seront amenés à créer, en petit groupe et avec l’aide du professeur, leur propre chorégraphie de combat. Ces chorégraphies correspondent à des mises en situation réalistes mettant en pratique les techniques d’auto-défense apprises pendant les cours. Amateurs de films d’arts martiaux et cascadeurs y trouveront leur bonheur.
  6. Maniement des armes pour les plus gradés et initiation pour les débutants : Tambo et Bo (bâtons courts et bâtons longs).

Les cours sont dispensés en français ou en anglais (espagnol également couramment parlé).

Le professeur : Marilyn Tasso

  • Ceinture noire 1 Dan de Cuong-Nhu.
  • Ceinture noire 1 Dan de Taekwondo.
  • Diplôme d’Instructeur Fédéral (DIF) et titulaire du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP).
  • 18 ans de pratique.

Marilyn Tasso commence le Cuong-Nhu à l’âge de douze ans avec Sensei Heidi Goldstein puis continua son parcourt avec Senseis Sony et Tony Probst, ainsi que les Maîtres Elisabeth Roman et Robert First (étudiants du fondateur Grand Maître Ngo Dong). En parallèle, elle pratiqua le kick-boxing et le Judo pendant une durée de trois ans puis découvrit le Taekwondo il y a cinq ans et obtint sa ceinture noire. Aujourd’hui Marilyn Tasso fonde son école d’arts martiaux et propose des cours de :

  • Cuong-Nhu sous la supervision directe de Grand Maître Quynh Ngo, fils du fondateur Grand Maître Ngo Dong, et également sous l’encadrement technique de Senseis Sony et Tony Probst et Maîtres Elisabeth Roman et Robert First.
  • Taekwondo sous la supervision de Maître Christophe Laguerre.